• Darwich, une plume embrasée et vivante

     

    Il est mort, c'est une réalité. Il est vivant et le restera c'est ma réalité. Bouleversée, oui un peu parce que ses paroles émouvantes, sobres et touchantes, si simples et profondes à la fois continuent à sourdre en moi.
    Sa parole, une pierre qu'on jette dans le néant, ne fait pas de bruit mais on sait qu'elle y est et que ses retombées sont lourdes de sens.
    J'ai appris à aimer avec Darwich, l'amour le vrai, celui de mon prochain sans distinction, celui du mot sans ride ni âge, celui d'une terre chérie jusqu'à sa petite poussière.
    Darwich a participé d'une certaine manière à ma réussite aussi, la question palestienne m'a mûrie et nourrie très jeune. Le monde ne me leurre plus avec ses paroles mielleuses qui couvrent une hypocrisie sans limites.
    Voyez-vous, Darwich n'est pas seulement un poète ou un messager qui porte la Palestine entre ses côtes et son coeur, Darwich était aussi un enseignant!
    L'un de mes enseignants est mort, ses leçons sont vivantes. Oui, Darwich est vivant, c'est La Réalité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :